L’eau …nouvelle matière primaire en bourse!

L’eau …nouvelle matière primaire en bourse!

<La valeur de l’eau> fut le thème de la dernière journée mondiale de l’eau. Et justement l’eau a de l’eau… même en bourse. En décembre décembre dernier, la bourse de Chicago a connu l’entrée en bourse de l’eau. Récit d’une histoire presque folle!

L’entrée en bourse de l’eau le 7 décembre s’inscrit dans les annales des matières premières. Le prix de l’eau est fixé pour plusieurs jours, moi ou années. Depuis décembre, ce prix ne change quasiment pas et tourne autour de 500 dollars par acre-pied ou 1.2 millions de litres pour parler plus couramment.
Détrompe-vous, l’histoire ne commence pas aujourd’hui. Cela fait plus de 20 ans que des experts se penchent sur l’avenir de l’eau. En Chili et Australie, des marchés existent déjà. L’eau est donc un produit financier depuis longtemps. Et quand on parle de finance, les avis sont nombreux. Ainsi, des ONG dénoncent « cette financiarisation de la nature ».

L’eau…un droit fondamental

Effectivement, il est légitime de se demander si dans un avenir proche, certains êtres humains pourraient se payer un litre d’eau. C’est la crainte de ces ONG qui voient le prix de l’eau grimper au fil des années. Alors que l’eau est tout simplement un droit fondamental.
Certes, certains préviennent que l’eau ne sera jamais une mature première comme les autres. Toutefois, dans un monde où l’argent prédomine, l’on doit craindre de tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 5 =