Le gouverneur Anissi attend des explications

Le gouverneur Anissi attend des explications

Le gouverneur de Ndzuani, Anissi Chamsiddine, s’étonne de certaines nominations. Et profite de l’occasion pour demander à qui revient l’autorité de nommer dans certains services.

 A partie sortie médiatique, le gouverneur de Ndzuani ne se fait pas discret. Dans un entretien, il répond clairement aux questions sur des sujets sociaux, économiques et surtout politiques. Commençant par la politique, le gouverneur s’étonne des  certaines décisions des autorités fédérales. Il prend l’exemple sur la crise sanitaire. Selon le locateur de Dar Nadja, sur 15 000 masques de protection collectés par le gouvernorat « aucun provenant de l’Etat ». le gouverneur affirme avoir reçu ces masques chez des particuliers et organisations.

Anissi Chamsiddine ne s’arrete pas là. Il tacle aussi les autorités fédérales sur la question des nominations. A sa grande surprise, un nouveau directeur insulaire du tourisme est nommé. «On est étonné de ne l’avoir pas appris à l’avance, mais seulement hier soir à la télé », s’étonne le gouverneur.

Anissi Chamsiddine continue. «Ce genre de chose doit cesser. Quand on veut nommer quelqu’un dans l’île, on doit nous avertir. Comme ça il aura tous les honneurs mérités. Avant, cela faisait partie de nos compétences. Mais on ne sait pas exactement de qui ça relève aujourd’hui, alors on attend les clarifications de la loi ».

Sur le plan social, le gouverneur s’aligne sur la position du grand Mufti. Tout comme ce dernier, Anissi Chamsiddine demande la « lapidation » pure et simple des auteurs de viols et autres violences sur des mineures. «Le temps est venu de durcir la loi contre les auteurs de ces actes» ; conclut-il !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 − 14 =